•  

     

     

     

     

    Je m'engage

     

  • À propos

    Durant mon double cursus en économie (ENS Ulm / ESCP), la crise des subprimes a frappé la planète d'une telle onde de choc que les dirigeants de la planète ont décidé de créer le G20. C'est dans ce contexte que j'ai pris conscience d'un défi majeur : la difficulté de mettre en oeuvre des solutions efficaces aux problèmes transnationaux, alors que l'urgence mondiale irait croissante pour assurer un avenir désirable à l'humanité... à commencer par les « générations futures ».

     

    C'est à ce moment que j'ai créé l'Institut Open Diplomacy. Ce think-tank indépendant traite des défis géopolitiques qui pourraient priver les générations futures d'une paix durable. Le projet fondateur de cette association a été le Y20 : ce véritable « G20 des jeunes », que j'ai présidé sous le haut patronage de Nicolas Sarkozy en amont du G20 de Cannes, permet un dialogue inter-générationnel au plus haut niveau mondial. Cette initiative a fait le tour du monde.

     

    En 2019, j'ai eu l'honneur de présider le Y7 sous le haut patronage d'Emmanuel Macron pour préparer le G7 de Biarritz. C'est à ce moment - à la veille du dixième anniversaire de l'Institut Open Diplomacy - que j'ai décidé de passer à la vitesse supérieure : me consacrer à temps plein à ces travaux politiques.

     

    En 2020, j'ai donc créé les Rencontres du Développement Durable, ce grand rendez-vous démocratique consacré aux Objectifs de développement durable de l'ONU, et j'ai fondé le réseau des Parlementaires pour la Paix, qui travaillent aux conditions d'un multilatéralisme efficace au service d'une prospérité responsable.

     

    Ces projets transpartisans vivent bien au-delà de mes convictions politiques personnelles, que j'énonce en toute transparence. Mobilisé pour défendre mes idées progressistes depuis que je suis majeur, je me suis d'abord engagé au Mouvement Démocrate - dont j'ai présidé la branche jeune au niveau national - avant de rejoindre En Marche ! en 2016.